• Accueil
  • > Le Petit traité de la boulette

Le Petit traité de la boulette

boulette

Le Petit traité de la boulette est né le 18 juin 2009 aux éditions Le Sureau, après une longue gestation. Il fait 130 pages, 300 grammes et, à la louche, 90 recettes (dont la plus ancienne a 4000 ans). Il raconte l’histoire de la boulette à travers les âges. Il rend un hommage vibrant, documenté, universitaire, gourmand et affectif à cette merveilleuse invention gastronomique qu’est la boulette, sans qui la Terre n’aurait probablement pas été ronde … Il est (toujours) disponible dès aujourd’hui dans toutes les bonnes librairies au prix symbolique de 17 euros !

Il est disponible en librairie, en ligne, et sur le site de l’éditeur. Il existe aussi en version numérique téléchargeable.

Il s’est vu décerner, le 21 novembre 2009, le prix Cerise sur le Gâteau
à la Grande épicerie du Bon Marché de Paris, lors du Festival des littératures gourmandes de Paris par un jury de journalistes et de gourmands présidé par Agnès Desarthe parmi une sélection de 30 livres gourmands atypiques.

 Avec ce Petit traité de la boulette, Pierre-Brice Lebrun remédie brillamment à l’absence de la boulette dans la littérature culinaire : voici un livre d’Histoire (et d’histoires), qui situe la boulette en perspective avec l’évolution de l’Homme, de la cuisine et du Progrès…

L’auteur remonte ainsi aux origines de la boulette, en étudie tous les aspects et en théorise le concept.
Remarquablement documenté, alliant richesse gastronomique et humour, l’ouvrage ne compte pas moins d’une centaine de recettes, des quatre coins du Monde, dont la plus ancienne date de quatre mille ans…

Journaliste gourmand, auteur de livres de cuisine, de guides touristiques, de récits de voyages et d’ouvrages juridiques, Pierre-Brice Lebrun voue sa vie à la quête des saveurs et des odeurs de son enfance liégeoise.

Il signe ici un ouvrage très attrayant et complet, une invitation à s’initier au monde inépuisable de la boulette.

Le livre qui manquait pour découvrir, aimer et faire aimer les boulettes !

Les commentaires sont fermés.